« Incliné » // Création amateur 2019

« Incliné »

Création danse contemporaine pour la saison 2018-2019

 

Chorégraphe: Pauline Yvard

Danseuses: Catala Annabelle, Bisson Laetitia, Girault Anne-Gaëlle, Brossaud Daisy, Guimezanes Corinne, Coiffard Elisabeth, Gouffier Sandrine, Agobert Emmanuelle, Chaput Ludivine, Virfollet Florence, Gaigeot Noëlla, Heyraud Chloé, Guerineau Anne-Laure

Création musicale: Seb Le Mentec

https://www.instagram.com/p/BxxperXi0iI/?utm_source=ig_web_copy_link

Dernières répétitions avant la première représentation de cette nouvelle pièce amateur dans le cadre du festival Temps Fort Danse et Musique amateur de la compagnie Zutano Bazar   le 8 et 9 juin 2019 à Montval-sur-Loir

Prochaines représentations lors du spectacle de danse de la MJC Ronceray le 13 et 14 juin 2019.

 

Voici la captation vidéo réalisée à l’île aux planches au Mans par l’œil aiguisé de Philippe Le Guillou

 

« A Travers » // Création amateur

Pour cette saison 2018-2019 les danseurs de Contr’pied ont participé à plusieurs événements.

  • Les 15èmes Rencontres Chorégraphiques de St-Cosmes-en-Vairais (72) lors du spectacle Rencontres le dimanche 4 février 2018, qui a affiché complet!

Les danseurs ont présenté une pièce intitulée « A travers » [Première version] avec les danseurs de deux autres structures (EEA Django Reinhardt et la MJC Ronceray l’Alambik) accompagné par Jonathan Arnould au marimba.

 

Photo Pauline Yvard



  • La 6ème édition du Temps fort danse et musique amateur imaginé et organisé par Zutano Bazar – 2 et 3 juin 2018

Les danseurs ont présenté « A travers » dans sa version finale avec les danseurs de trois autres structures: EEA Django Reinhardt – MJC Ronceray l’Alambik – Section danse de Brou (28) toujours accompagné par Jonathan Arnould au marimba.

 
Photo Dorian SACHER
 
Photo Dorian SACHER

Photo Dorian SACHER



  • Spectacle à la MJC Ronceray l’Alambik le vendredi 15 juin 2018.
    Public au rendez-vous la salle était pleine!
  • Portes ouvertes de l’Etablissement d’Enseignement Artistique Django Reinhardt
    mercredi 27 juin 2018 à 19h30 à l’Eolienne

    Les danseurs de Contr’pied sont invités pour présenter la version finale de la création « A travers »

Qui Vive – Extraits vidéo [5]

« Qui Vive » Adaptation scénique d’un texte de Christophe Manon

Florian Laze – Pauline Yvard – Thomas Guimezanes

Production: Contr’pied

Qui Vive – Extraits vidéo [4]

Prochainement en spectacle à Eve Scène Universitaire au  Mans le 25-26-27 avril 2018.

« Qui Vive » Adaptation scénique d’un texte de Christophe Manon.

Florian Laze – Pauline Yvard – Thomas Guimezanes

Production: Contr’pied

Qui Vive – Extraits vidéo [3]

« Qui Vive » Adaptation scénique d’un texte de Christophe Manon

Florian Laze – Pauline Yvard – Thomas Guimezanes

Production: Contr’pied

Qui Vive – Extraits vidéo [2]

« Qui Vive » Adaptation scénique d’un texte de Christophe Manon.
Florian Laze – Pauline Yvard – Thomas Guimezanes

Prochainement en spectacle à Eve Scène Universitaire-Le Mans le 25-26-27 avril 2018.

Production: Contr’pied

www.contrpied.com

Qui Vive – Extraits vidéo [1]

« Qui Vive » Adaptation scénique d’un texte de Christophe Manon

Florian Laze – Pauline Yvard – Thomas Guimezanes

Production: Contr’pied

Qui Vive – Rencontre et lecture avec Christophe Manon

Avant les représentations du spectacle Qui Vive à EVE – Scène universitaire du Mans du mercredi 25 au vendredi 27 avril 2018, la compagnie Contr’Pied et la librairie L’herbe entre les dalles  s’associent pour inviter l’auteur du texte.
Cette rencontre avec Christophe Manon sera ponctuée par des lectures de bribes de textes.

Entrée libre et gratuite !

 

Evenement facebook: Spectacle Qui Vive

Evenement facebook: Rencontre – Lecture

Spectacle « Qui Vive »

[En cours de création]

Spectacle de danse d’après le texte de Christophe Manon

Mise en scène et interprétation : Florian Laze

Chorégraphie et interprétation : Pauline Yvard 

Création sonore et interprétation : Thomas Guimezanes

Durée: 1H

Production Contr’Pied

Qui Vive est une succession de tableaux dans un espace mouvementé.

« Tiens bon, camarade, le dénouement est proche. Nous pénétrons dans les zones interdites de la réalité. Nous y retournerons en rêve obstinément ».

Christophe Manon a fait le souhait d’écrire « un récit fragmentaire qui salue l’espérance et la lutte que l’on n’abandonne pas ». Dans cette dynamique, persuadé que le corps est la physique du langage et que la poésie contemporaine contient tout l’imaginaire de la corporalité, il nous importe d’utiliser ce texte comme moteur d’un spectacle chorégraphique.

 

Diffusion à venir: