Sylla

Du concert poétique intimiste au bal populaire du XXIe siècle

Sylla s’est créé dans notre contexte sociétal actuel de repli identitaire et d’interdits sécuritaires. Il me semble aujourd’hui nécessaire d’aborder ces thématiques actuelles dans cette nouvelle création artistique en parlant d’intime, de territoire, de corps, de frontières, de désir, de révoltes, d’amour…

Et puis il y a ma fascination pour la répétition. Répétition du geste, répétition du mot et de sa musicalité.

  • Yannick Torlini – Seulement la langue, seulement – Dernier Télégramme
  • Marc Perrin – Avoir Lieu – Dernier Télégramme
  • Christophe Manon – Jours redoutables – Les inaperçus
  • Fred Griot – la plui – Dernier Télégramme
  • Nathalie Fillion – Plus grand que moi – Les Solitaires Intempestifs
  • Claudine Galéa – Le bel échange – Editions du Rouergue
  • Justin Delareux – Dialogues contradictoires – Revue PLI #11
  • Pierre Meunier – La Bobine de Ruhmkorff – Les Solitaires Intempestifs

Voix : Florian Laze
Synthétiseurs modulaires : Paul Letondor

Durée estimée : 50 min de lecture musicale & 30 min de bal

Diffusion en cours :